Le rôle de l’activité physique dans la lutte contre le diabète

AccueilPrédiabèteRôle de l’activité physique

La sédentarité, c’est-à-dire le manque d’activité physique, est considérée comme le quatrième facteur de décès dans le monde, selon l’Organisation mondiale de la Santé. À lui seul, il représenterait la cause principale de 27 % des cas de diabète.

La pratique d’un exercice physique régulier joue un rôle bénéfique pour toutes les pathologies. Pour les patients prédiabétiques, il permet d’éviter ou de retarder le risque de développer un diabète de type 2.

Les bienfaits du sport sur la santé

Au même titre que l’alimentation équilibrée, la pratique d’une activité physique régulière permet de rester en bonne santé. Pour la prévention ou le traitement du diabète, l’effort physique au quotidien s’avère indispensable.

« 700 millions de personnes seront diabétiques en 2045 »
– www.idf.org : Diabetes facts & figures

Les bénéfices du sport pour préserver du diabète de type 2 se comptent en nombre :

  • la pratique du sport diminue la masse graisseuse, responsable de la résistance à l’insuline et augmente la prise de masse maigre ;
  • l’effort physique quotidien améliore la sensibilité de l’organisme à l’insuline ;
  • l’activité physique régulière permet une meilleure maîtrise de la glycémie ;
  • la pratique sportive réduit la pression artérielle, le cholestérol et les risques de développer une maladie cardiovasculaire

L’activité physique protège la santé d’une personne atteinte de prédiabète en diminuant :

  • le risque de développer un diabète de type 2 de moitié, en pratiquant 30 minutes de marche ou de vélo 3 fois par semaine ;
  • la prise de poids ;
  • le taux de graisse dans le sang, tout en augmentant le « bon » cholestérol.

* ceed-diabete.org : SPORT

La pratique d’un exercice physique quotidien abaisse le taux de sucre dans le sang

L’activité sportive aide une personne prédiabétique à consommer de l’énergie, donc du glucose. L’organisme mobilise en priorité le glucose fixé dans le sang, puis le glycogène des réserves musculaires. Cela diminue naturellement la glycémie.

Un exercice physique modéré pratiqué chez un prédiabétique ou un diabétique se révèle plus efficace qu’une version intensive, à la condition d’avoir une alimentation équilibrée. Au contraire, un exercice intensif brûle plus de glucose que de graisse. L’effet sur la glycémie n’est donc que temporaire. Un exercice plus modéré favorise, lui, l’assimilation du glucose par les cellules des muscles et organes.

* doi.org : Resistance-based interval exercise acutely improves endothelial function in type 2 diabetes

Quelle pratique sportive privilégier pour un prédiabétique ou un diabétique ?

La pratique du sport prend différents aspects. Toute activité physique, comme la marche quotidienne pour aller au travail, la course à pied ou le vélo au lieu s’avèrent positifs.

Lorsque l’on souffre de prédiabète ou de diabète, de nombreuses barrières physiques et psychologiques diminuent l’envie de se mettre au sport. Voilà pourquoi des cours spécifiques en activité physique adaptée sont consacrés aux patients atteints de prédiabète ou de diabète.

Reprendre une activité physique n’est jamais facile, même pour une personne saine. Quelques astuces permettent d’idéalement se lancer vers un mode de vie moins sédentaire :

  • remplacer un petit trajet en voiture par une marche ou un tour de vélo ;
  • emprunter les escaliers plutôt que l’ascenseur ;
  • jardiner plus souvent ;
  • promener son chien plus longtemps ;
  • etc.

En pratique, une personne atteinte de diabète ou de prédiabète doit exercer une activité physique douce au moins 30 minutes chaque jour, comme la marche. Puis, un exercice physique à intensité modéré de 150 minutes par semaine peut s’envisager au bout de quelque temps, une fois l’organisme habitué à la pratique. Au niveau des équivalences, sachez que 45 minutes de marche correspondent à 30 minutes de vélo et 20 minutes de course à pied.

Attention : un diabétique doit adapter son apport en glucides et son insulinothérapie avant de se lancer dans une pratique sportive. Et ce pour prévenir tout risque d’hypoglycémie.

Nos dernières publications

Vous voulez en savoir plus sur des sujets liés au prédiabète ?
Voici nos billets de blog les plus récents !

Coordonnées

51 Avenue F. Lobbedez
CS 60946
62033 Arras Cedex
France
Tel : +33 (0)3 21 23 80 00
Fax : +33 (0)3 21 23 80 01

Retour haut de page